DEYRMON
peintre-graveur
photographe
PEINTURE-GRAVURE
CHIMERES

vign3_Les_Magnifiques_II

vign3_Filigranes_II

vign3_Emergences_1

vign3_Les_Hydres

vign3_La_sirène_du_cartographe
 
Vign_18_portance
"De sa formation de graveur aux Beaux-Arts de Genève, Deyrmon garde une sensibilité au noir-blanc, au figuratif, à la précision et un grand intérêt, encore et toujours, au processus même de la gravure dans tous ses "états" et ses subtilités techniques. Ainsi, dans l'exposition présentée à la Villa du Jardin Alpin en mars 2010, plusieurs oeuvres se réfèrent directement à ces différentes possibilités. Evoquons la série "Déforestation": pour dénoncer ce fléau qui menace plusieurs endroits de notre planète, Deyrmon nous incite à nous pencher sur trois oeuvres, trois triptyques de petit format, qui d'une gravure à l'autre montrent l'arbre de sa plénitude à son dépérissement. Or, à cause de la technique utilisée, la gravure de base se trouve au centre, un tirage intermédiaire à gauche se transforme en pièce unique car retravaillé au pinceau; et le tirage de droite a été anticipé avant la plaque terminée par une intervention à l'encre sépia. Paradoxe de cette démarche: alors que la gravure permet la multiplication d'une oeuvre, ici l'artiste présente des oeuvres "uniques", grâce aux possibilités du monotype !
Une série offre d'autres visions tout en reposant elle aussi sur le monotype: "Nuée ardente", pour le moment une trentaine d'oeuvres de différents formats, nous entraînent au profond de paysages que l'on pourrit croire réels, que l'on pourrait même imaginer (re)connaître, alors qu'ils sont recréés par l'artiste.
Or pour l'artiste, passionné de nature, à la fois troublé par les différentes destructions (aussi bien du végétal que des espèces vivantes, tels les oiseaux ou les insectes), à la fois optimiste car la création lui paraît forte, la série "Nuée ardente" pourrait être une métaphore-technique et signifiante- de sa position face au monde. En effet il s'agit ici d'oeuvres "passerelles" entre le noir-blanc et la couleur, l'intérieur et l'extérieur, le paysage abstrait et les apparences figuratives, une réalité donnée et une approche symbolique. S'ajoute aussi un côté oriental (Chine/Japon) qui allie la méditation et le geste, la calligraphie et le flou, la maîtrise et le laisser-couler puisque ici la fluidité vient de l'aquarelle déposée sur la gravure noire pour être ensuite passée à la presse, variante du monotype qui se révèle ainsi d'une souplesse infinie !
"Nuée ardente": il y a toujours ces noirs, ces gris, ces couleurs de cendre qui viennent de la gravure et qui annoncent la tourmente, le drame mais l'aquarelle insuffle des ocres, des jaunes, des espaces colorés: l'oeuvre porte l'ambivalence pessimisme-optimisme, destruction-création. De quel côté pencher ?
Oeuvre de patience, d'expérimentation, de recherche, Deyrmon n'a-t-il pas sans cesse observé la nature, l'oiseau immobile au matin brumeux, ce hibou, ce canard, ces oiseaux en vol, cet arbre si vigoureux et qui, de pollution en sécheresse, souffre et meurt ? N'a-t-il pas photographié, croqué sur le vif, dessiné, gravé toutes ces sources d'émerveillement, de profondes interrogations aussi sur le rôle de l'homme ? Ainsi ses nombreux voyages portent-ils témoignage de son regard sur le monde.
Deux mots encore sur l'exposition "Gaza", série de trois gravures, introduit la destruction des hommes par les hommes. Et, juste contrepoint, l'intensité de "Canopée", dans un tout petit format vertical mais vertigineux d'évocation poétique nous amène à la canopée encore présente dans sa force vivace, cependant menacée, donc fragile.
Deyrmon ne veut pas faire de morale, il ne montre pas directement l'homme, mais par ses oeuvres, par sa création, il le met devant une réalité incontournable avec l'espoir qu'il assume ses responsabilités envers l'avenir de la nature et de l'humanité."
                                                                                                                       Irène Loew, Pulsart, mai 2010
ORNITHOGRAPHIES
Terre & Nature mai 2016
Vign_3
ART & DESIGN mai 2015
Vign_magazine_Art_Design_mai_2015
MONOGRAPHIE
Vign_img_3558
64 pages coul édition qualité professionnelle, reliure rigide.

Monographie relatant mes différentes facettes artistiques illustrée de reproductions significatives,
survol d' une trentaine d'années de travail.


31 PAGES DIRECTEMENT VISIBLES EN CLIQUANT SUR LA COUVERTURE CI-DESSUS.
Achat direct et entièrement sécurisé.


site d'édition :  FR.BLURB.COM
© 2010
Créer un site avec WebSelf